Proposer un projet

Outre les projets d'insertion et de (re)construction par la nature, qui restent essentiels à notre mission, la Fondation Lemarchand se concentre désormais exclusivement sur des thématiques pluriannuelles. Pour l'année 2022 nous continuons sur notre thématique animale : pour une véritable amélioration de la relation qu'entretiennent les humains avec les animaux sauvages ou domestiqués. Nous lançons également un appel à projet pour la conservation et la réhabilitation des zones humides, milieux très menacés mais indispensables à la vie. Vous pourrez explorer les objectifs et modalités de chaque thématique puis déposer un dossier.

Une zone humide est un milieu, naturel ou artificiel, caractérisé par la présence de l’eau et dont la profondeur n’excède pas 6 mètres.

Malgré des divergences de conventions sur leurs caractéristiques précises, les zones humides comprennent généralement : les rivières, les étangs, les mares, les forêts alluviales (ripisylves), les prairies humides, les marais d’eau douce, les tourbières, les plans d’eau, les affaissements miniers, les barrages, et le littoral : estuaires, baies, marais salants, mangroves, vasières, lagunes, sansouïres (marais camarguais), herbiers marins, récifs coralliens, lagons... Elles représentent ainsi 6% des terres émergées.

Elles sont caractérisées par une biodiversité importante et abritent d’innombrables espèces de plantes et d’animaux : 30% des espèces végétales rares et menacées, 50% des espèces d’oiseaux, la totalité des batraciens en dépendent ainsi que la plupart des espèces de poissons, des crustacés et des coquillages. Enfin, elles fournissent des biens et des services précieux à l’homme : zones de transition, régulation des crues, épuration de l’eau, apport de limon, ressource en eau, produits alimentaires – élevage, pêche, pisciculture, ostréiculture et conchyliculture..., stockage de carbone (20% du CO2 mondial) dans les tourbières - et une source d’inspiration essentielle.

Les milieux humides français d’Outre-mer – mangroves notamment - jouent un rôle essentiel dans la protection des littoraux, produisent à travers la pêche une ressource alimentaire pour plus d’un million de personnes et contribuent au développement touristique. Leur gestion durable est une nécessité pour les populations riveraines.

Cependant, au cours du dernier siècle, plus de la moitié des milieux humides a été détruite et plus de 80% depuis le 18ème siècle. Ces milieux sont encore aujourd’hui menacés. Les causes majeures de leur disparition sont : le développement de l’urbanisation et des infrastructures, l'intensification de l'agriculture et de l'aquaculture, la déprise et le boisement de terres agricoles, l'aménagement des cours d'eau, le prélèvement d'eau, l'extraction de matériaux (sable, graviers...), l'arrivée d'espèces exotiques envahissantes, la pollution...

Avec cet appel à projet, la Fondation Lemarchand s'engage à soutenir les associations qui oeuvrent pour la conservation de ces milieux si méconnus et si précieux pour notre planète.

Objectifs
  1. Faire connaître les zones humides et sensibiliser le grand public et les institutions à l'importance de les conserver.
  2. Protéger les zones humides existantes via des programmes d'actions et l'évolution des lois.
  3. Créer des plans de réhabilitation de zones humides dépéries.
  4. Mettre en place et soutenir les réseaux concernés.
Qui peut y répondre?

Cet appel à projets s’adresse à des organisations françaises à but non lucratif (association ou SCIC).

Zone géographique

France et Dom Tom uniquement.

Montant des subventions :

Les montants des subventions accordées par la Fondation Lemarchand vont généralement de 2 000 à 30 000 € ; l'ampleur du projet, son impact social et environnemental, sa capacité d'essaimage, le nombre des bénéficiaires touchés, etc. sont à prendre en considération pour établir votre demande. Pour assurer la pérennité du projet présenté et constater la capacité de l'association à créer des coalitions d'acteurs, nous préférons également être impliqués aux côtés d'autres partenaires.

Calendrier dépôt des dossiers :

Nous tenons deux comités de sélection de projets chaque année. Pour nous proposer un projet, veuillez vous référer aux dates d'ouverture des candidatures ci-dessous :
- Comité Automne 2021 : candidature du 15 février au 31 mai 2021 (actuellement fermée)
- Comité Printemps 2022 : candidature du 1 septembre au 31 décembre 2021

Proposer un projet

Crédit Photo : JD Designs on Unsplash.

Alors que l’humanité a fait des progrès considérables en terme de justice sociale au cours des cent dernières années, cela n'a malheureusement pas été le cas pour le monde animal dans son ensemble. Les extinctions de masse recensées par de nombreux organismes scientifiques témoignent d’une véritable érosion contemporaine du monde sauvage par l’activité humaine. Les exposés douloureux sur les excès de l’élevage et la pêche intensifs semblent démontrer que notre appétit immodéré pour la viande l’emporte volontiers sur notre compassion.

Enfin, la catastrophe du Covid-19 a permis de remettre publiquement et massivement sur la table le lien fondamental entre la santé du monde du vivant et celle de l’espèce humaine. Les animaux sauvages, en perdant leur habitat ou en étant retirés de leurs niches écologiques puis introduits pêle-mêle au milieu des populations humaines pour notre consommation, nos superstitions ou nos caprices, nous transmettent plus facilement leurs maladies contagieuses. Et les usines dans lesquelles s’entassent en masse des animaux d’élevage, affaiblis dès leur naissance par une physiologie et des conditions de vie artificielles et insalubres, souvent nourris aux hormones et aux antibiotiques, sont des véritables chaudrons à pathogènes. N’oublions pas les autres grandes menaces environnementales pour lesquelles notre consommation d’animaux est en grande partie responsable : déforestation à outrance, libération et production de gaz à effets de serre, perturbation des écosystèmes, pollution des sols et des cours d’eau…

La conversation sur le statut de l’animal dans un monde de près de huit milliards d’humains est très complexe, diverse et subjective, touchant souvent en plein cœur nos différentes cultures et nos besoins variés, aussi légitimes soient-ils. Cependant notre fondation ne saurait obéir à sa mission environnementale et humaniste si elle ne prenait position sur ce thème important et connecté par mille liens à toutes les causes qui nous sont chères.

Nous souhaitons ainsi nous engager et soutenir des projets répondant aux objectifs suivants :

Objectifs
  1. La protection directe de la faune sauvage dans son ensemble (Attention : nous ne serons malheureusement pas en mesure de traiter les projets de protection des espèces individuelles).
  2. Remettre en cause le système dominant d’exploitation animale intensive, promouvoir des alternatives respectueuses du bien-être animal, de l’environnement et des humains, et favoriser une baisse de la consommation de produits d’origine animale.
  3. Alimenter objectivement les consciences sur les différents enjeux liés à l’exploitation et la prédation des animaux par l’homme, animer des conversations sur des sujets controversés tels que le droit animal, et promouvoir une éducation respectueuse de la nature et des êtres vivants.
Qui peut y répondre?

Cet appel à projets s’adresse à des organisations françaises à but non lucratif (association ou SCIC).

Zone géographique

France et Dom Tom uniquement.

Montant des subventions :

Les montants des subventions accordées par la Fondation Lemarchand vont généralement de 2 000 à 30 000 € ; l'ampleur du projet, son impact social et environnemental, sa capacité d'essaimage, le nombre des bénéficiaires touchés, etc. sont à prendre en considération pour établir votre demande. Pour assurer la pérennité du projet présenté et constater la capacité de l'association à créer des coalitions d'acteurs, nous préférons également être impliqués aux côtés d'autres partenaires.

Calendrier dépôt des dossiers :

Nous tenons deux comités de sélection de projets chaque année. Pour nous proposer un projet, veuillez vous référer aux dates d'ouverture des candidatures ci-dessous :
- Comité Automne 2021 : candidature du 15 février au 31 mai 2021 (actuellement fermée)
- Comité Printemps 2022 : candidature du 1 septembre au 31 décembre 2021

Proposer un projet

Crédit Photo : Hari Nandakumar on Unsplash.

La crise du Covid-19 a exacerbé la vulnérabilité et l'isolement de certaines populations déjà fragiles avant la pandémie. Qu'ils soient malades, âgés, souffrant d'un handicap, en redressement judiciaire, réfugiés ou tout simplement exclus, ces hommes et ces femmes vivent souvent des histoires tragiques et oubliées.

Depuis son origine, la Fondation Lemarchand soutient des projets qui cherchent à réharmoniser le lien entre l’Homme et la Terre ; elle est convaincue des bienfaits de la nature pour la (re)construction des humains, par une meilleure santé physique et mentale, l’accès à l'éducation et le travail, mais aussi la construction sociale et le retour à la dignité.

Parallèlement, la transition écologique continue de s'accélérer, portée de plus belle par les implications environnementales du Covid, offrant des opportunités d’emplois et de formations ne nécessitant pas ou peu de qualifications.

C’est dans ce contexte que la Fondation Lemarchand renouvelle son soutien aux populations vulnérables par le biais de la nature et de la transition écologique.

Qui peut y répondre?

Cet appel à projets s’adresse à des organisations françaises à but non lucratif (association ou SCIC).

Zone géographique

France et Dom Tom uniquement.

Montant des subventions :

Les montants des subventions accordées par la Fondation Lemarchand vont généralement de 2 000 à 30 000 € ; l'ampleur du projet, son impact social et environnemental, sa capacité d'essaimage, le nombre des bénéficiaires touchés, etc. sont à prendre en considération pour établir votre demande. Pour assurer la pérennité du projet présenté et constater la capacité de l'association à créer des coalitions d'acteurs, nous préférons également être impliqués aux côtés d'autres partenaires.

Calendrier dépôt des dossiers :

Nous tenons deux comités de sélection de projets chaque année. Pour nous proposer un projet, veuillez vous référer aux dates d'ouverture des candidatures ci-dessous :
- Comité Automne 2021 : candidature du 15 février au 31 mai 2021 (actuellement fermée)
- Comité Printemps 2022 : candidature du 1 septembre au 31 décembre 2021

Proposer un projet

Crédit Photo : Jesse Orrico on Unsplash.